AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Thorguiln Sombreforge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Helrig
Ecraseur de gobelins
Ecraseur de gobelins
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/03/2009

Feuille de personnage
Classe: Capitaine
Profession: Fourbisseur
Confrérie:

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Jeu 30 Avr - 13:36

Ton histoire est bouleversante d'émotion Gardien. J'ai fait récemment l'acquisition d'une résidence au 3 rue Sombrepierre, dans le quartier de Metorthà, au palais de Thorin. Je te promets de taire ton nom dans le voisinage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Mer 13 Mai - 15:11

Thorguiln essuya pour la millième fois de la soirée sa hache pour enlever le sang acide des grodbogs qui, s'il n'était pas épongé rapidement, avait tendance à corroder le métal de son arme.

"Saleté de cochonneries !" jura-t-il. Mais personne n'était dans le coin pour l'entendre, et le juron rebondit sur les murs humides des vastes salles sombres et froides de Khazad-Dum.

Les nains du Belvédère lui avaient demandé d'aller taper quelques gobelins qui avaient installé leur campement non loin, et qui attaquaient sans vergogne les braves ouvriers, qui tentaient de remettre en état le Sombre Gouffre après toutes ces années d'occupation.

"Saleté de charognes puantes de gobelins de mes fesses !" jura-t-il à nouveau sans plus de résultat que précédemment. Au mieux quelques grodbogs idiots levèrent-ils la tête une demi-secondes pour savoir qui perturbait le calme séculaire.

Pour la millième fois de la soirée, Thorguiln sortit son vieux parchemin sur lequel était dessiné au fusain le plan de la Moria. Après avoir cherché pendant un moment dans quel sens le tourner, il regarda autour de lui, découragé.

"Il aurait du y avoir un passage là devant ! Où qu'ils m'ont foutu ce bon sang de bois de passage !?"

De frustration, Thorguiln fit une boule du plan, et l'envoya au loin en rugissant.

"Il y a quelqu'un ?" hurla-t-il à l'obscurité, sans obtenir de réponse. "Eh oh ! Personne ?"

Portant sa gourde de bière fine à ses lèvres, il eut la douloureuse surprise de la trouver vide. Il la porta à l'envers au dessus de sa tête renversée, dans l'espoir d'en faire tomber une ultime goutte, mais rien ne vint.
"Par ma barbe ! C'est trop fort ! Que ne pouvait-il commencer à construire des avants postes dans ce trou perdu pour y diriger les braves aventuriers venus les aider à nettoyer le quartier ! Des avants postes avec des tavernes ! Par Mahal, on m'y reprendra ! Saleté de grotte !"

Bouclant son sac sur les épaules, il vérifia la sangle de son bouclier dans son dos, vérifia que ses armes étaient toujours dans leurs étuis, puis prenant appui sur sa lourde hache à deux mains du premier age, Thorguiln se redressa, et se remit en route, non sans avoir pensé à récupérer son plan qu'il défroissa encore une fois, avant de le plier précieusement pour le ranger dans une poche intérieur de sa gabardine.
"Pour ce que ca me sert ..." pensa-t-il.

Regardant autour de lui sans savoir quel chemin prendre, il se gratta la tête, haussa les épaules, et prit une direction au hasard. Il finit par débarquer dans une petite grotte sombre, humide, à la chaleur suffocante et imprégnée d'une odeur de carcasses pourrissantes. La brume au sol masquait presque les squelettes décharnés de vieux nains morts depuis des siècles. Leurs os portaient encore la marque de morsures et autre grignotement. Thorguiln se tint prêt et s'avanca dans la salle.

"Où est ce que je suis encore tombé, moi ?"

A peine eut-il le temps de finir sa pensée qu'une énorme bestiole surgit du mur. Une sorte de mille-pattes gigantesque, avec des mandibules hypertrophiées dégoulinantes de baves. Thorguiln n'eut que le temps de se jeter à terre pour éviter l'assaut de la bête. Se relevant aussitot, il se mit en posture d'attaque, après avoir retiré la cage thoracique qui s'était accroché à la lame de son arme.

"Allez, ramene toi ! Saleté d'insecte ! Je vais te montrer comment on écrase les cafards de ton espèce par chez moi ! Allez viens ! Je vais te pulvériser ta face pleine de z'yeux, moi. Je vais te faire ca à l'ancienne ... Espèce d'étron à pattes !"

Peut-être son adversaire comprit-il les paroles de défi, car il releva le haut de son corps, ouvrit ses larges machoires et poussa alors un long cri stridulant.

"Petit joueur, va ! C'est comme ca qu'on crie, la punaise !"

Thorguiln s'apprétait à lui montrer ce qu'était un vrai cri de défi lorsqu'il fut violemment frappé dans le dos. A terre, empétré dans les carcasses, il fut secoué dans tous les sens, martelé comme du minerai sur la forge. Il sentit une pince coupante l'attraper au bras et le secouer. Remerciant le forgeron qui avait fabriqué son armure de la Faille, Thorguiln arriva enfin à se remettre sur ses pieds, et se retourna, pour voir trois ou quatre autres mille-pattes se jeter sur lui. A l'arrière, il en voyait quelques autres qui se relevait de la brume.

"Ah ouai ! T'as appelé des potes ! Plus on est de fou, plus je ris ! Si tu en as d'autres, hesite pas à les appeler !"

Mais si Thorguiln parvint à éviter certains des coups de boutoirs des insectes géants, certains touchèrent leur but, et bientôt le sang vint y brouiller la vue. Peu à peu Thorguiln du se replier à l'extérieur de la caverne, cédant à chaque pas un peu plus de terrain. Quand il le put, il se retourna et courrut pour semer ses poursuivants, qui le lachèrent après quelques mêtres pour retourner dans leur nid.

"J'en ai marre de ces conneries !"
Il posa le sac à terre, en sortit sa trousse de secours et commenca à soigner et recoudre ses plaies. Il but une potion d'athelas que lui avait donné Thuradan, et mit la main sur un morceau de tarte aux mures, un peu sèche depuis le temps qu'elle trainait dans son sac, mais encore savoureuse. En fouillant dans ses affaires, il tomba sur un bout de cuir qui enveloppait quelquechose. Il le sortit du sac, l'ouvrit et trouva à l'intérieur deux glandes phéromonales.

"Ah oui, tiens, c'est l'autre gars qui voulait que je ... Fusme la reine ! Nom d'un ouargue ! Mais c'était elle !"

Remballant ses affaires en vitesse, il s'étira pour faire jouer ses muscles endoloris, et retourna vers le nid. Là il déposa son sac et ses affaires à l'entrée, vérifia son armure, finit le morceau de tarte aux mures, respira un grand coup et pénétra dans la caverne.

Un à un, il attira d'un carreau de son arbalète les grands milles-pattes qui trainaient dans la brume. Une fois l'effet de surprise passé, ils étaient finalement facile à repérer aux petits tourbillons générés dans le brouillard. Un à un il les réduisit au silence d'un bon coup de hache bien placé.

Lorsqu'il fut sûr qu'aucun insecte ne subsistait, il s'avanca jusqu'au centre de la salle, le sac de cuir à la main.
"Eh, Poulette, devine qui c'est qu'est revenu ? Allez, montre moi ton sale museau !"

Thorguiln déposa les glandes sur une pierre à ses cotés, et les écrasa négligement sous sa botte, dégageant une forte odeur musquée. Loin, au fond d'un trou sordide, retentit le même cri strident qu'il avait déja entendu quelques instants plus tôt. Thorguiln se cala sur ses pieds et attendit.

La reine arriva rapidement et se précipita sur Thorguiln qui la cueillit d'un grand coup montant de sa hache. Partant d'un grand rire gars, Thorguiln para chacun des assauts de la bête. Si la hache rebondissait sur les plaques de chitines de la bête, elle faisait un carnage sur les pattes du dit animal, qui se retrouva assez rapidement à claudiquer gauchement. Thorguiln en profita pour lui sauter sur le dos. La reine se débattait mais Thorguiln réussit à se maintenir en équilibre.

"A l'ancienne, je t'avais dit ! Fallait pas me gonfler !"

Abattant sa hache entre les deux yeux, Thorguiln mit fin aux jours du monstre.
"La vache, tu pues encore plus mort que vivant ! C'est pas croyable !"

Essuyant sa hache une fois de plus, Thorguiln reprit ses affaires et repartit en arrière. Au premier carrefour, il ressortit son plan. Après avoir cherché pendant quelques instants dans quel sens le positionner, il le replia et le remit dans sa poche.
"Bon alors, le Belvedere ... hmmmm ... Allez par là !"

Thorguiln reprit alors sa route dans le noir ... sans aucune idée de là où ses pas le mènent ...

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Mer 23 Sep - 10:56

Thorguiln cuvait sa bière dans une des chambres du Dragon Vert. Il avait bataillé dur la veille, et avait cru bon de devoir arroser ca à la Tournesaule. Les parties de dés et de fléchettes pour savoir qui payait la tournée avait duré jusque tard dans la nuit ... tôt le matin diront certains ... et au final, il ne savait plus trop qui avait gagné, mais peu importe.

Le réveil fut donc assez brutal ! Jeté à bas de sa paillasse par une dizaine de garde du palais de Thorin, en armure complète et armes aux poings, la tête endolorie, vaguement nauséeux, Thorguiln se rassit tant bien que mal sur sa couchette.

"Debout Sans-Honneur ! Notre roi te réclame !"

"Vous m'incluez dans le "notre" ?" osa demander Thorguiln. Mais pour toute réponse, les gardes lui lancèrent ses affaires à la figure, puis son sac. Ses armes et son bouclier lui avaient été confisqué. Certains des gardes au fond eurent même l'audace de ricaner.

Le retour vers Thorin's Hall ne fut pas très glorieux. Les gardes semblaient prendre un malin plaisir à marcher lentement en traversant chaque bourg de la Comté. Ils firent ensuite une pause au bas de Duillond, en arivant en Ered Luin. Et comme par hasard, chaque garde avait une course à faire qui à Gondamon, qui à Noglond, qui au pavillon de chasse ... Ils semblaient s'être donné le mot pour que chacun soit au courant que le fils maudit, l'Exilé, le Briseur de Rêve, le Sans-Honneur avait été retrouvé et était ramené sous bonne escorte au palais.

Plus le groupe remontait vers le nord, plus il faisait froid, et bientôt, Thorguiln se mit à claquer des dents. Il n'avait jamais eu aussi froid ici, aussi supposa-t-il que le froid n'était pas seul responsable. En fait, il était mort de peur. Il avait combattu de nombreux ennemis déja, des grands, des méchants, des nombreux. La peur, il en avait déja ressenti la morsure, mais cela l'avait toujours encouragé à se dépasser et l'avait rendu plus vif, plus alerte, plus efficace. Là, elle le paralysait.

"Il manquerait plus que je me fasse dessus ... Ca serait le bouquet, tiens !" pensa-t-il.

Afin de ne pas montrer son état à ses gardes, il releva la tête, bomba le torse, et essaya d'arréter le claquement de ses dents.

Enfin, ils arrivèrent à Thorin's Hall, et la vue du palais le réchauffa un peu, jusqu'à ce qu'il se souvienne des conditions de son retour. Là, la masse imposante du palais finit de l'écraser, le rendant misérable. Le poids de la honte pesa sur ses épaules à nouveaux, et c'est le coeur perclu d'angoisse qu'il gravit péniblement les marches. Les hautes portes s'ouvrirent dans un raclement de pierre, et la troupe pénétra dans l'enceinte.

La haute statue de Dwalin tronait dans le hall, écrasant de sa masse les visiteurs du palais. A sa vue, Thorguiln baissa encore plus la tête et le regard, et commenca à évaluer ses chances si il lui fallait s'enfuir. D'abord, sauter sur le garde derrière, celui qui portait son bouclier. Son bouclier en main, il lui serait peut être possible alors de ...

Non ! Il ne devait pas penser à cela ! Ces nains, aussi méprisants soient-ils, étaient de son peuple, de sa race. C'est justement pour cette raison qu'il avait été condamné à l'exil, il y a ce qui lui paru une éternité ... Non il devait accepter son sort, quel qu'il soit, et s'y résoudre.

Il prirent le chemin de la salle du trone, mais arrivé à la statue de Dwalin, le capitaine de la garde arréta la petite troupe. Il observa longuement Thorguiln, sans un mot, sans un seul geste. Puis il fit un signe aux gardes, qui lui amenèrent l'équipement de Thorguiln, avant de se retirer non sans un regard à leur captif. Mais contrairement à d'habitude, le regard qu'ils lui lancèrent n'était pas chargé de mépris.

"C'est moi ou il se passe un truc pas clair là ?!" Thorguiln repris d'un seul coup le contrôle de lui même, et attendit la suite.

Le capitaine de la garde après avoir examiné d'un oeil connaisseur l'équipement de Thorguiln le lui rendit. Thorguiln remis ses armes au fourreau, et rattacha son bouclier, mais il préféra pour l'instant ne pas porter son casque. D'un autre geste, le capitaine appela deux gardes qui vinrent se placer de chaque coté de Thorguiln.
"Suis les !"

Après une courte hésitation, Thorguiln s'avanca, encadré des deux gardes du palais. Derrière lui, le capitaine, les bras croisés, le regardait s'éloigner, une étrange lueur dans le regard.







Lorsque Thorguiln pénétra dans la vive lumière de la salle du trone, il ne vit aucune agitation particulière sur le moment. Mais lorsqu'il passait près de travailleurs nains, ceux-ci relevait la tête et le regardait passer, poussant leurs collègues du coude. Bientot, la salle entière fut tournée vers lui. Là, quelques combattants s'entrainaient dur, sous la férule de leur mentor. Là, appuyé au pilier, masqué dans l'ombre, une silhouette l'observait. Il reconnut aussitot la silhouette : son père. Un sourire au lèvre. Celui-ci ne lui fit qu'un léger signe de tête.

Plus loin, d'autres nains faisaient la fête et apprenaient quelques pas de danse. Plus loin, une naine blonde, des peites fleurs jaunes dans la barbe le fixait, deux nanillons à ses cotés. Barbefleur ! Sa femme ... Thorguiln ne put retenir ses larmes. Il continua d'avancer, sans quitter du regard sa tendre épouse.






Arrivé devant les marches, les gardes s'arrétèrent et le laissèrent finir seul. Thorguiln monta l'escalier, le coeur serré. A son passage, les gardes personnels de Dwalin haussaient leur arme d'hast pour l'inciter à avancer encore et encore, jusqu'à ce qu'il se retrouve devant dwalin lui-même.

Dwalin assit sur son trône, le regardait fixement, le menton dans la main. Un moment qui parut interminable se passa sans qu'aucun ne prononce un mot. Par respect, Thorguiln baissa la tête et s'agenouilla devant celui qui restait malgré tout son roi.

Puis Dwalin pris la parole:
"Kurgrundi Feuardent ! Ou bien devrais-je plutôt t'appeler ... Thorguiln Sombreforge, fils de Snorri Sombreforge ?". Un silence. "Et oui ! Le Maitre des Forges est venu me voir il y a quelques temps. Il lui semblait bien t'avoir reconnu ... Je t'ai fait suivre depuis, par quelques uns de mes fidèles rangers. Nous avons perdu ta trace dernièrement, mais la réouverture dernière de la Moria nous a permis de t'y retrouver !"

"Je savais bien que j'aurais jamais du y mettre les pieds." marmonna Thorguiln.

"Certes oui, encore que cela aurait été dommage pour nous ... Quoi qu'il en soit, je dois te parler maintenant."

"Je vous écoute."

"Je t'ai fait suivre donc, et ce faisant, je me suis renseigné sur toi, sur tes activités. La plupart des auberges et tavernes te connaissent, pas toujours en bien d'ailleurs ... Mais ce qui compte ce sont tes actes. A aucun moment, tu n'as porté une mauvaise image sur ton peuple. A aucun moment tu n'as laissé parler la colère avant la raison, sinon à l'encontre de créatures dont nous tairons le nom. Tu as grandi, Sombreforge. Tu es quelqu'un de respectable désormais, et de respecté aussi il me semble. Me trompe-je ?"

"Je ... je l'ignore ... je suppose qu'il ne m'appartient pas d'en juger ..."

"Certes oui ! Aussi je juge et t'en informe ! Mes espions me disent qu'ils t'ont vu régulièrement livre combat pour l'honneur et non pour la gloire. Nombre de fois, j'ai entendu des rapports te concernant. Combien de fois ai-je entendu ton nom associé à celui de Sarnur, la cité mille fois maudite. Barbes putrides, combien de fois ai-je rêvé de voir Sarnur libéré de ces raclures de Poings Bourrus et de toutes leur sale engeance ..."

Thorguiln ne comprenait vraiment plus le cour que prenait la conversation. Il se passait quelquechose, mais son esprit n'arrivait plus a comprendre quoi ...

"Je fais faire court. J'aurais aimé une belle et grande cérémonie, mais par les temps qui courrent, nous n'avons plus ni le temps ni le privilège." Puis haussant le ton afin que tous, en le palais, l'entende :"Je déclare solenellement, sur mon honneur - et sur ma barbe aussi si mon honneur ne suffit à tout le monde - et j'annonce la fin de l'exil de Thorguiln Sombreforge ici présent. Que tous sachent désormais que Thorguiln Sombreforge est le bienvenu en ce lieu comme chacun d'entre nous, et que le statut de frère des nains lui est désormais acquis !"

Se penchant vers Thorguiln, Dwalin y fit un clin d'oeil. "Tu m'excusera pour la mise en scène, l'escorte depuis la Comté, les brimades, etc ... je devais savoir si vraiment, tu avais changé !"

Thorguiln n'en revenait pas. Incapable de formuler une pensée cohérente, il ne put répondre. Il se releva, se retourna et vit le Maitre des Forges non loin.

"Dis moi gamin, cette ferronerie ca avance ? Va falloir finir le boulot mon garcon !"

Ce furent là les derniers sons qu'il entendit avant de s'évanouir ...

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Mer 23 Sep - 10:58

<hrp>
Bon c'est un peu long juste pour dire que je viens enfin de passer frère chez les nains, mais avouez que ca a quand même plus de gueule. Et pour ceux qui se seront donné la peine de lire tout le contenu de ce post (depuis le début !), ils savent que ma réput. chez les nains est quelquechose qui me tenait particulièrement à coeur ...

Alors voila ...
</hrp>

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Mer 23 Sep - 19:03

/HRP

OUAIS !!!! Bravo Thothor !!! Alors celle là tu l'auras mérité !!! Bien content pour toi!!

Et très beau post !! En plus, l'avanatage de ce post c'est que maintenant tu ne pourras plus te moquer des miens quand ils sont longs.... Rolling Eyes

Encore bravo !

Quel est le nouvel objectif maintenant?

HRP/

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feredir
Joyeux Gai Dol
Joyeux Gai Dol
avatar

Nombre de messages : 515
Age : 47
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Mer 23 Sep - 21:49

Jouet des elfes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Jeu 24 Sep - 5:02

la maison de luxe chez les nains bien sûr ^^

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feredir
Joyeux Gai Dol
Joyeux Gai Dol
avatar

Nombre de messages : 515
Age : 47
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Jeu 24 Sep - 8:51

Avec quel argent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   Jeu 24 Sep - 9:20

Bah là est le challenge Feredir ! J'ai mis deux ans et demi a monter ma reput ... je vais en mettre deux de plus a recolter les 7 pos ^^ Je suis pas pressé ...

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thorguiln Sombreforge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thorguiln Sombreforge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Thorguiln Sombreforge
» Thorguiln

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lord Of The Rings Online :: Les Enfants de la Vieille Forêt... :: Le cercle fermé...-
Sauter vers: