AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rudiments de Valarin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Rudiments de Valarin   Ven 11 Avr - 12:43


Voici le résultat de quelques recherches sur le Valarin. Libre à vous de confirmer/infirmer ces sources ou tout simplement de les compléter à la suite de ce post. Je me chargerai ensuite de regrouper les informations.


Un peu d’histoire….

Les Valar avaient fait leur propre langage, indubitablement la plus ancienne de toutes les langues d'Arda. Ils n'avaient pas besoin de langage parlé; ils étaient des esprits angéliques et pouvaient facilement communiquer par télépathie. Mais comme l'Ainulindalë le dit, "les Valar prirent eux-mêmes forme et couleur" quand ils entrèrent à Eä au commencement des Temps. Ils devinrent auto-incarnés. "La fabrication d'une lambë [langage] est le caractère principal d'un Incarné," observa Pengolodh le sage de Gondolin. "Les Valar, s'étant ornés de cette manière, aurait inévitablement fait une lambë pour eux-mêmes durant leur long séjour à Arda". Il n'y avait pas de doute que ceci fut en fait le cas, parce qu'il y avait des références au langage des Valar dans le vieux savoir des Noldor. Quand les Eldar arrivèrent à Valinor, les Valar et les Maiar adoptèrent rapidement le Quenya et quelques fois même l'utilisèrent entre eux. Mais le Valarin ne fut en aucune façon remplacé par le Quenya, et on pouvait toujours l'entendre quand les Valar avaient leurs grands débats. "Les langues et les voix des Valar sont grandes et sévères," écrivirent Rúmil de Tirion, "mais aussi rapides et subtiles dans le mouvement, formant des sons que nous trouvons difficiles à imiter; et leurs mots sont principalement longs et rapides, comme l'éclat des épées, comme la ruée des feuilles dans un grand vent ou la chute des pierres dans les montagnes." Pengolodh est moins lyrique, et aussi moins courtois: "Simplement, l'effet du Valarin sur les oreilles Elfiques n'était pas plaisant." Le Valarin employait beaucoup de sons qui étaient étrangers aux langages Eldarins.

Structure du Valarin

Le Valarin emploie un grand nombre de sons, et Tolkien utilisa aussi exceptionnellement beaucoup de lettres spéciales pour l'écrire. Il y a au moins sept voyelles, a, e, i, o, u (longues et courtes), plus æ (a comme dans le mot anglais cat) et une variété spéciale, ouverte de o, probablement à mi-chemin entre les voyelles anglaises a, o comme dans card et sore. Il y a aussi quelques spirantes: ð (comme th dans the), þ (comme th dans thing), 3 (la spirante équivalente de g, écrit gh en Orkish ghâsh), et ch comme en allemand ou en Gallois ach (que Tolkien la représenta en réalité avec la lettre grecque chi dans son orthographe du Valarin). Les occlusives incluent les b, d, g vocalisés et les p, t, k non vocalisés. Les digraphes ph, th, bh représentent probablement des occlusives aspirées, par ex. p, t, b suivies de h. Il y a au moins trois sifflantes, z, s et š, cette dernière comme le sh en anglais she. Deux nasales, m et n, sont attestées. Le Valarin aussi a la vibrante r et la latérale l, plus les semi-voyelles y et w.
Beaucoup de mots sont sur le modèle (V)CVCV...etc, avec quelques groupes consonantiques, bien que br, lg, ll, gw, šk, st soient attestés en position médiane.
Un infixe pluriel -um- apparaît dans Mâchanâz pl. Mâchanumâz "Autorités, Aratar". C'est tout ce que nous pouvons dire de la grammaire Valarin. (voir cependant ayanûz dans la liste de mots ci-dessous concernant une teminaison inflexionnelle possible.)
Le mot dušamanûðân "souillé" semblerait être un participe passif de par son orthographe; si nous avions connu le verbe "souiler", nous aurions pu isoler les morphèmes utilisés pour dériver de tels participes. Cependant, l'unique verbe attesté est akašân, censé signifier "il dit". Probablement ce mot peut être décomposé en une racine "dire" et des affixes signifiant "il" et "présent", mais nous ne pouvons pas isoler ces morphèmes en toute confiance.
Comme Rúmil le fait remarquer, des mots, spécialement des noms, tendent à être plutôt longs, jusqu'à huit syllabes comme dans Ibrîniðilpathânezel "Telperion".
Tous les noms des différents Valar connus se terminent par -z: A3ûlêz "Aulë", Arômêz "Oromë" (voir la liste de mots concernant l'orthographe), Mânawenûz "Manwë", Tulukastâz "Tulkas", Ulubôz ou Ullubôz "Ulmo". D'autres noms n'ont pas cette terminaison, pas même le nom du Maia Ossë (Ošošai, Oššai). Mais peut-être de manière significative, les mots ayanûz "ainu" et Mâchanumâz "Aratar" ont la même terminaison. Dans l'entrée pour ayanûz dans la liste de mots ci-dessous, il est suggéré qu'une sorte de terminaison flexionnelle est présente dans ce mot.
La seule chose que nous pouvons dire au sujet de la syntaxe est que les adjectifs semblent suivre le nom qu'ils décrivent: Aþâraphelûn Amanaišal "Arda Immaculée", Aþâraphelûn Dušamanûðân "Arda Souillée".


_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil


Dernière édition par Sathtrimis le Ven 11 Avr - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Rudiments de Valarin   Ven 11 Avr - 12:43



Liste de mots


Les longues voyelles sont indiquées au moyen de circonflexes (^); la source utilise des macrons à la place. Un son correspondant au ach allemand est écrit avec la lettre grecque chi dans la source; ici le digraphe ch est utilisé à la place. Dans la source, la spirante gutturale souvent écrite gh par Tolkien est écrite par une lettre spéciale similaire au chiffre 3, qui est utilisé ici. Les termes désignant les couleurs en Vanyarin nasar "rouge" et ulban "bleu" furent dérivés du Valarin, mais comme les formes originales ne sont pas données, ils ne sont pas inclus dans cette liste.



A

Akašan = Il [Eru] dit, Il [Eru] décrète.
Aman = saint, sacré, béni.
Amanaišâl = qui est non corrompu, sain, immaculé.
Amillo = joyeux.
Anaškad = anneau, cercle.
Anacsartar
= les grands du cercle (les Valar se réunissant dans le Cercle du Destin).
Arômêz
= Nom « véritable » de la divinité nommé en Quenya Oromë.
Astaldo
= le vaillant, le courageux.
Ašata- = poil de tête, cheveu.
aþar = date, festival
Aþâra
= qui est fixé, qui est convenu, qui est prévu à l’avance, atitré.
Aþâraigas
= chaleur atitrée, le Soleil.
Aþâraphelûn = habitat prévu à l’avance, la Terre(Arda en Quenya).
Aþâraphelûn Amanaišâl = La Terre non corrompue, la Terre tel qu’elle aurait dû être si Melkor ne l’avait pas corrompu
Aþâraphelûn Dušamanûdân = La Terre corrompu, la Terre tel qu’elle est, corrompue sous l’action de Melkor.
Avathar = Terre ombreuse, Terres des l’ombres.
Ayanu = être saint et immortel issu directement de l’Esprit créateur Divin n’ayant pas besoin à l’Origine de s’incarner dans une enveloppe charnelle pour exister
Ayanûz
= être saint et immortel issu directement de l’Esprit créateur Divin n’ayant pas besoin à l’Origine de s’incarner dans une enveloppe charnelle pour exister
A3ûlêz = Titre de la divinité nommé en Quenya Aulë, dont c’est une abréviation



D

Dâhan = que l’on révère, haut, grand, noble.
Dâhan-Igwiš-Telgûn = haute (ou noble) pointe blanche. La plus haute montagne du pays des Dieux, ou Valandor. Orthographe plus commune, mais probablement moins précise: Dahanigwishtilgûn.
Delgo = Grappe.
Delgûmâ = dôme, voute ; en particulier le simulacre de la voute céleste conçue par la déesse. Varda et placé au-dessus du Valandor, le pays des Dieux. -à Telgûn.
Dénie = musique, chant
Dušamanûdân = qui est corrompu, malsain, souillé



E

Elda(r) = (mot d’origine Elfique) le peuple des étoiles, les stellaires (en parlant des elfes)
Eönwë = Nom du fils de la divinité nommé en Quenya Manwë
Ezel = Vert.
Ezellôxâr = Verte colline, mont vert. La colline où poussaient les deux arbres de lumières.




G


Gas = chaleur



I

Ibrin = qui est brillant comme l’argent.
Ibrînidilpathânezel = radieuses fleurs d’argent et feuilles vertes. L’arbre de lumière argentée, nommé en quenya noldorin Telperion.
Igas = "chaleur", peut-être isolé de Aþâraigas "chaleur attitrée "
Igwiš = qui est blanc comme la neige
Inidil = lys et plus généralement n’importe quelle grand fleur blanche
Irtinsa
= Nom d’un lac de Valinor
Ithîr
= lumière



K

Kelûth = miroir.



L

Lâm = siège.
Lôxâr = colline.



M

Mâchanâz = pl. mâchanumâz "Autorités", utilisé pour le plus grand des Valar, appelé Aratar en Quenya. Le mot Valarin fut aussi adapté au Quenya comme Máhan pl. Máhani.
Machallâm = proprement un des sièges des Valar dans l'Anneau du Destin, la source du Quenya mahalma "trône"
Mâchan = peut-être signife "autorité, décision autoritaire". La source du Quenya Máhan, un des huit chefs des Valar, bien que la traduction Aratar soit plus habituelles. C'est un élément dans Mâchananaškad "Anneau du Destin", adapté en Quenya comme Máhanaxar ou traduit comme Rithil-Anamo.
Man = saint, sacré, béni.
Mânawenûz = être saint, être béni, qui est le plus en accord avec Dieu. Titre du plus majestueux des Valar soit Manwë.
Maxal = qui est en rapport avec de l’autorité, de l’autorité.
Maxallâm = siège de l’autorité, trône. L’un des trônes pour les mâxanumâz dans le cercle du destin.
Mâxan = autorité, pouvoir, décision (sans appel).
Mâxanâz = Autorité, décideur. Les plus importants des Ayanûz.
Mâxananaškad = Le cercle des grandes désisions. Cercle des hauts sièges (ou trône) hors des murs de la cité de Valimar, où les Dieux se réunissaient pour leurs conseils.
Mâxanumâz = (les) Autorités, (les) Décideurs. Désigne les plus importants des Ayanûz.
Máya = Maia en Quenya moderne.
Mirub = vin.
Mirubhôzê = Début du nom de la boisson festive fabriquée et bue par les Valar.



N

Nasar = rouge.
Naškad = (ou anaškad?) un élément peut-être isolé de Mâchananaškad et signifiant peut-être "anneau"
Naexaerra (ou Næchærra )= Le cheval féerique de la divinité Oromë.
Nessa = Théonyme de la déesse de la danse qui ne serait pas Elfique.



O

Oš(o)šai = qui écume, écumeux. Titre de la divinité connue sous le nom Quenya Ossë.



P

Pathân = feuille.
Phana = réfléchissant, brillant.
Phanaikelûth = mirroir brillant. La lune (elle reflète les rayons du soleils).
Phelûn = habitation, séjour, maison.



R

Rušur (aussi uruš) = feu.



S

Salmar = Divinité mineure, compagnons d’Ullubôz.
šata (aussi ašata ) = poil de tête, cheveu.
šebeth = athmosphère, air.



T

Telgûn = sommet, pointe. - delgûna.
Tulukha(n) = jaune. Blond.
Tulukhastâz = le Blond. Titre de la divinité nommé en ancien Quenya Tulkassen, réduit à Tulkas.
Tulukhedelgorûs = jaune(s), grappe(s) de ou en feu. L’arbre de lumière dorée nommé Laurelin en Quenya.



U

Ubôz = seigneur, chef.
Uinen = La compagne d’ Ošošai.
Ulban
= bleu.
Ulumúri = conques marines du Dieu des Eaux, fabriquées par le Maia Salmar.
Ul(l)u = eau.
Ul(l)ubôz = Seigneur des Eaux, titre de la divinité nommé en Quenya Ulmo.
Uruš = Feu.


Voila quelques mots pour parler le Valarin Smile

Sources :

http://www.ambar-eldaron.com/ardalambion/valarin.htm
(ce site est plus détaillé que le suivant)

http://echoriath.forumactif.com/valarin-f12/lexique-de-la-langue-des-valar-t146.htm
(ce site est très concis et pratique)

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reqen Estelmo noss Eketta
Ami du vieux Saule
Ami du vieux Saule
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 48
Localisation : Dol Amroth
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Classe: Capitaine
Profession: Armurier
Confrérie: Les amis du vieux Tom

MessageSujet: Re: Rudiments de Valarin   Lun 14 Avr - 8:50

Que voila un article de haute volée, bravo Sath !

Elle est forte le chef !

Votre humble et dévoué

Eketta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rudiments de Valarin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rudiments de Valarin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rudiments de Valarin
» Chronologie - L'Âge valarin et l'Âge des Arbres
» Les rudiments de l'Éclair de Force [Cours] [Terminé]
» Rudiments de langue elfique
» Rudiments de Khuzdûl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lord Of The Rings Online :: La Bibliotheque Enchantée :: L'antre des Maitres des Savoirs Anciens-
Sauter vers: