AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sortie du groupe GW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Sortie du groupe GW   Mer 14 Mai - 9:38

REMEMORATIONS

*Flashback* http://lesamisduvieuxtom.exprimetoi.net/t2086-sortie-de-groupe

Où il s'avère qu'en fait, Kudu n'est pas mort puisqu'il a pris la fuite la dernière fois, laissant la troupe aux prises avec le golem géant, et où on découvre avec stupéfaction que ce farceur de Kudu revient avec toujours plus de machines tueuses dans son escarcelle, histoire de bien pourrir la santé de ceux qui le chercheraient. (quel déconneur quand même, que cette moitié de demi-portion !)

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sortie du groupe GW   Mer 14 Mai - 9:50

CONVOCATIONS

Nicodème était assis dans l'herbe jaunie, un énorme morceau de viande dans les mains. A coté gisait un ogre, mort depuis peu à en croire les dernières convulsions qui agitaient encore son corps. Un morceau de chair manquait sur son flanc gauche. Nicodème allait devoir l'ouvrir et virer la tripe pour pas gater la viande. Il la laisserait sur un rocher. Peut être cela attirerait d'autres prédateurs. L'organisme hypermétabolique de Nicodème demandait beaucoup de protéines animales pour subsister, mais Nicodème ne touchait pas aux tripes ! D'une manière générale, il aimait peu manger ce qui avait déja été mangé par un autre, à moins d'en être vraiment obligé. Il mordit goulument dans la chair, le sang colorant ses joues de rouge carmin brillant et entreprit de bien mastiquer. C'était important de bien mastiquer, cela permettait une meilleure ingestion des précieuses protéines. Il en était là de ses réflexions, lorsque ses machoires se stoppèrent net. Son regard vide se porta au loin. Ses yeux s'allumèrent alors d'une lueur rouge écarlate, et les observateurs attentifs auraient pu voir ses lèvres murmurer : "Creuset de l'Eternité ? J'y serai, mon Maitre !". Puis la lueur dans ses yeux s'éteignit, et Nicodème reprit sa mastication vigoureuse.


Godesendes était installé devant un feu de cheminée, un verre de vieux cognac tyrien en main, dans le salon luxueux de son manoir familial, une vieille demeure construite quelques siècles auparavant par ses ancètres. A ses cotés se lovaient voluptueusement trois charmantes donzelles, fort peu vêtues, qui semblait apprécier la chaleur du feu et celle de Godesendes. Après avoir frappé à la porte, un vieux domestique tout de noir vêtu se présenta à Godesendes, un plateau en argent en main, sur lequel reposait un vieux morceau de parchemin plié en deux.
"Monsieur, un golem artistiquement travaillé, vient de porter ce message à votre attention. Il a précisé que c'était relativement urgent."
Godesendes repoussa une donzelle langoureuse, prit la note et en parcourut le contenu.
"Creuset de l'Eternité, ce soir ... Parfait, on s'encroutait ici !" Puis après avoir joué quelques notes sur un piano ancien, et ouvert un passage secret sombre et humide, il se retourna vers les accortes demoiselles. "merci mesdames. Allez vous rhabiller, je dois m'absenter. mais je serais de retour ce soir ... normalement ... pour reprendre là où nous en étions. Alfred, venez à la GodeCave avec moi, je vous prie, nous avons des armes à fourbir et une armure a lustrer !"


S1032 était perdu ! Il avait bien activé son GPS dimensionnel, mais pas moyen de mettre la main sur le destinataire de sa missive, un dénommé Carry, un rodeur si il avait bien compris les consignes. Il devait pourtant bien être dans la région. Les golems espions de son maitre l'avait certifié ! Alors où donc était-il planqué ? S1032 parcourut encore quelques mêtres avant d'être arrété par une falaise. Il allait devoir faire encore un détour. Cela le retarderait, et son maitre n'aimait pas le retard. S1032 n'avait vraiment pas envie de finir en golem-calin décérébré. Tout à coup, une ombre se découpa sur le ciel bleu. Une analyse spectrale confirma l'identité de l'ombre comme étant celle du rodeur. Résolument, S1032 entreprit de grimper le pierrier. Carry était assis en haut de la falaise, le regard sur l'horizon, semblant méditer profondément. Vite, vite, S1032 devait se presser de délivrer son message ! Tout à coup, un énorme loup gris se dressa devant lui. Grognant, crachant, feulant, il sauta sur S1032 qui roula sur le dos, et déboula le pierrier. Sa tête cogna un rocher. Certains de ses systèmes furent mis HS par le coup. Le loup sauta sur son torse avant qu'il puisse se redresser, puis déchira son abdomen biosynthétique, avant d'arracher sauvagement tout le précieux cablage et les délicats rouages et autres mécanismes électroniques contenu dans son torse. Ses sytèmes de secours ne purent s'activer assez vite. Son intégrité physique déclina rapidement. Tout ce qu'il put voir avant de s'éteindre définitivement fut Carry qui se penchait sur lui. Puis il perdit la vue, et son générateur cardiaque mourrut dans un ultime grésillement.



Glorilin et Thorguiln étaient installés autour d'une table à Hoelbrak, dans une taverne chaleureuse, du moins par l'ambiance. Devant eux, on pouvait compter une bonne douzaine de pintes, vides pour la plupart, et un énorme plat de viande de cerf rotie à coeur, avec des patates en sauce. Les chiens de Njout fils de l'ours attendaient patiemment autour de la tablée que les deux norns leur jettent les os. Les deux norns riaient de bon coeur, d'un bon gros rire gras et franc.
Un drole de golem, avec une carapace émaillée bleu et jaune, et une drole de casquette ridicule, sur laquelle figurait une sorte de petit pigeon en or, se présenta devant les deux compères. Sur le coté, il avait une petite sacoche en cuir, avec le même insigne en forme de pigeon doré.
"Messieurs Glorilin et Thorguiln, j'ai du courrier pour vous ! Veuillez signer là, en bas de ce document !" puis il remit une lettre aux deux norns et s'en retourna, gromellant au sujet d'étrennes attendues et de calendriers invendus ...
Thorguiln, le moins éméché des deux, lut les lettres avant d'éclater de rire.
"Chers amis,
Mes espions ont retrouvé la trace de ce scélérat de Kudu. Ces activités inavouables n'ont de cesse de m'importuner : elles doivent cesser !
Retrouvez nous, ce soir, devant le Creuset de l'Eternité, où vous attend une bonne dose de bagarres, comme je sais que vous les appréciez.
Cordialement,
Maitre Sapeek, inventeur talentueux, maitre de la golemancie appliquée et futur roi du monde"

"Njout, remets nous ca, mon gars ! On a besoin de force ! Ce soir, on va botter quelques fions !"

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sortie du groupe GW   Mer 14 Mai - 9:50

BASTON

La lune était déja haute, mais le soleil commencait à peine à se coucher. Godesendes, dans son armure rouge éclatante, se mit en route, prenant au passage Nicodème, qui l'attendait, nonchalament assis sur le muret du manoir. Sans un mot, les deux compagnons se mirent en route, direction le Creuset de l'Eternité, un repaire d'asura, membres de l'Enqueste.
Ils croiserent en chemin Thorguiln qui tentait de dresser une sorte d'iguane, dont le regard mauvais n'augurait rien de bon pour quiconque tenterait de s'en approcher. Apparament, le vieux Glorilin était encore en train de recoudre une de ses bestioles rafistolées, et arriverait un peu plus tard.
Ils tombèrent également sur un Logan et un Rytlock rabibochés, mais toujours aussi crétinissimes. Et comble du comble, à l'intérieur du complexe de l'Enqueste, ils eurent la (désagréable) surprise de tomber sur cette petite idiote de Zojja, dont l'égocentrisme avéré tentait une fois encore de tout ramener à sa petite personne.

Comme à son habitude, l'abominable Kudu tenta par tous les moyens de se soustraire a la juste pénitence, en parsemant le complexe de tout un tas de golems meurtriers. les membres de l'Enqueste tentèrent d'arréter la bande justicière en testant leur nouvelle arme secrète, qui lancait des bulles d'énergie statique, qui avaient la facheuse manie de vouloir se coller à vous pour vous électrocuter. Mais les courageux héros luttèrent tant bien que mal et occirent promptement les machines et les petites choses qui se dressaient devant eux. Malheureusement, une flèche perdue alla se ficher dans un appareil complexe qui régulait la température du coeur draconnique, enfoui sous le complexe. Ce dernier fut alors secoué par les trépidations tectoniques provoquées par l'emballement du réacteur. Certains pans du complexes s'écroulèrent. Les passerelles electromagnétiques s'éteignirent. Courageusement, les aventuriers continuèrent.

Lorsque le coeur explosa, recouvrant la totalité d'un niveau du complexe de miasmes radioactifs, Zojja proposa un écran de protection, fourni par M. Kibrille, son golem à tout faire (blague asura : vous savez pourquoi Zojja ne se sépare jamais de son golem ? Non ? Parce que c'est lui le cerveau !). Mais cette foutue tête de sotte prit la poudre d'escampette, suivi de pret par Glorilin et Godesendes, mais laissant en plan, à l'arriere le carnivoresque Nicodeme et le fier Thorguiln, tous deux occupés à remanier l'architecture du complexe, a grand coup de lattes dans le décor. Du coup, les deux amis se retrouvèrent comme deux idiots, à l'arrière, sans aucune protection pour traverser les nuées empoisonnées. Pendant ce temps, Zojja, Godesendes et Glorilin devaient trouver une mort horrible, seuls, devant Kudu qui avait revêtu son armure de combat.

N'écoutant que leur courage, Nicodème et Thorguiln se ruèrent en avant, retenant leur respiration, traversèrent de part en part le niveau délètère, en courant et en apnée (s'il vous plait !). Ils se précipitèrent sur Kudu en armure pour y défoncer la facade. Au passage ils remotivèrent leurs compagnons tombés (qui s'avérèrent ne souffrir que d'une foulure du petit doigt). Le petit teigneux (Kudu, pas Nicodème !) fut promptement extirpé de son armure de combat, mais ce n'était, hélas pas encore fini. Il mordit profondément Rytlock à la main (ca a les dents pointus un teigneux !) qui le lacha bêtement, tandis que Kudu repartait à l'attaque de plus belle ! Et c'est le coeur en joie que la compagnie entreprit de lui botter sévèrement l'arrière-train une deuxième fois.

Mais ce n'était toujours pas fini ! Alors que la dernière lueur de vie s'éteignait dans son regard, Kudu s'offrit un dernier large sourire tout en crocs (ca a plein de dents un teigneux !) avant de désigner du doigt un énorme géant revenant, branché dans une machine, avec des cables parotut, baigné d'une sombre lueur rouge maladive. Et tandis que Kudu s'éteignit, comme un con (à la facon de Marion Cotillard, une sorte de comédienne qui sévissait encore il y a quelques temps au Promontoire Divin avant d'être tellement tourné en ridicule, que même la reine Jeyna dut intervenir pour l'empecher de sevir encore), la mystérieuse machine s'alluma. la lueur rouge passa au bleu, et le géant revenant revint à la vie, dans un fracas de machine brisé et de cris de rages assourdissants. Parait qu'il avait mal supporté la dernière coloscopie que Kudu lui avait fait subir, enfin bref ...

Et revoila les valeureux héros des temps modernes repartir à l'assaut, tournoyants, guerroyants, découpants, percants, bref s'amusant ! Le pauvre géant eut beau invoquer moults vers et autres cochonneries bizarres, il finit par se faire poutrer comme mérité et le calme revint. Zojja put sortir de là où elle s'était planqué. Glorilin rassembla les morceaux de ses bestioles moches, Godesendes fit les poches à Logan tandis que Nicodème entreprenait de dépecer Kudu pour en ramener la peau qui lui avait tant couté à son maitre. Oui, elle lui a couté la peau de Kudu (ok, elle était moche la premiere fois déja, mais j'ai pas pu m'empecher de la refaire Smile) !

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arpago
Hérault du Gondor
Hérault du Gondor
avatar

Nombre de messages : 341
Localisation : Sous la colline
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Sortie du groupe GW   Mer 14 Mai - 12:33

Ces résumés si joliment tournés (celui-là plus encore que les autres d'ailleurs) mériteraient d'être réunis dans un topic unique qui créerait du liant. Un topic dont la plèbe ne pourrait pas altérer le cours avec des commentaires intercalés tels que celui-ci ^^
J'aime particulièrement la partie Convocation. Certainement parcequ'elle se rapproche du prélude que chaque personnage fait en tête à tête avec un master avant d'être jeté dans les pattes de ses camarades dans les JDR papier.
Je sens que tu serais très bien dans ce role Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie du groupe GW   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie du groupe GW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie du groupe DeadDogs vs Catacombes
» sortie de groupe
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lord Of The Rings Online :: Les Enfants de la Vieille Forêt... :: Henneth Annûn, l'antre des rodeurs ...-
Sauter vers: