AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sathtrimis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Sathtrimis   Dim 20 Mai - 13:08

" Je me nomme Sathtrimis. Neolwen ma mère est une pauvre paysanne, aux cheveux d'un blong éblouissant. Durant sa jeunesse elle était dit-on la plus belle de notre village. C'est au cours d'une danse qu'elle rencontra mon père, Méarthis, jeune homme au nom étrange pour un Rohirrim. Il était brave, avait juré fidélité au roi Théoden et participait activement à la défense du royaume devant les attaques incessantes de hordes de gobelins. Lors de ses permissions il revenait au village pour aider ma mère à la ferme. Mon père et ma mère étaient amoureux fous et étaient appréciés de tout le village, aidant chaque villageois dans le besoin et diffusant leur bonheur et leur jovialité. Pendant queques années, ils vécurent tranquilles. C'est pendant cette période qu'ils me donnèrent naissance, un beau jour de printemps. Je devînt une jolie jeune fille souriante parcourant le village et les longues étendues d'herbe sèche balayées par le vent en chantant et dansant. Je me souvient d'ailleurs d'un jour où la brise légère soulevant doucement ma longue robe blanche permit à un jeune Rohirrim de surprendre le galbe de mes jambes, ce qui eu pour effet immédiat de le faire chuter de son cheval. *Soupire en se rappellant ses moments de bonheur simple*. Le reste de ma jeunesse est sans grande importance aujourd'hui, mais il est une chose que vous devez savoir, une chose qui façonna ma vie et me forgea un destin auquel je n'avais aspiré.

Un soir d'automne, on vît arriver un Rohirrim au village. Son allure donnait peine à voir et en se penchant de plus près on pouait voir que son corps était entièrement meurtri. Nous le soignèrent du mieux que l'on pu, mais malheureusement ses blessures étaient bien trop importantes et seuls de sages elfes maîtrisant le savoir curatif propre à leur race auraient pu le soigner. Mais avant de succomber, il demanda à me voir, moi Sathtrimis. Pourquoi moi? Je n'étais encore qu'une enfant, et mes 19 ans ne m'avaient apportée en aucun cas de réputation au delà des limites du village. Je me rendis près de lui, et c'est alor qu'il tendit sa main vers moi. En l'ouvrant je pu distinguer un médaillon. C'était le médaillon que je lui avait offert lors de mes 10 ans, un médaillon tout simple et sans valeur sinon affective car il lui rappellait la chaleur de son foyer. Comprenant alors de quoi il retournait, je fixait le Rohirrim en attente d'une eplication. Il n'avait plus beaucoup de forces, mais pris la peine de me dire ce qui s'était passé.

Leur groupe au sein duquel mon père effectuait son tour de ronde fût attiré par une odeur de brulé alors qu'ils longeaient l'Entalluve en remontant vers le plateau au nord. Une fois sur place il virent une scène effroyable. Le village avait été rasé, rayé de la carte comme si l'oeil du Mordor c'était figé dessus et l'avait brulé de son intense regard. Les femmes et les enfant avaient été égorgés. Celles qui n'avaient été éventrées brulaient dans leur maisons. Les jeunes filles avaient été violées, toutes sans exception et les vieillards découpés par les lames des attaquants ou percés de dizaine de flèches. Les hommes avaient surement essayé de défendre leurs familles car le sol était jonché d'épées et de fourches, mais en vain. Leurs corps étaient empallés sur des pieux tout autour du village. C'était un vrai massacre. Mon père fut terriblement affecté par cette scène, car ce village n'était autre que celui de sa soeur, ma tante Eloisen. Il fondit en larme. S'approchant du village, ils entendirent un cor retentir dans la nuit, suivit de miliers de cris stridents. Non il ne s'agissait pas de barbares, mai bel et bien d'orques et de gobelins. C'était d'ailleur étrange que ces deux races abjectes s'allient et ils ne comprirent pourquoi qu'en les voyant arriver face à eux sur la colline de gauche. A leur tête un Hourouk-Haï. Fort, immense et noir telle son âme. Il rugit faisant trembler chacun de ses pleutres de gobelins.
Les Rohirrims se mirent alors en position, prêt à riposter, mais ils ne pouvaient prévoir ce qui allait se passer ensuite. Ils affrontèrent les gobelins, tranchant chacun de leur membre et faisant couler ce sang impur sur leur terre, ils empalèrent les orques qui arrivaient par vague et se brisaient sur leur boucliers.

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil


Dernière édition par Sathtrimis le Mar 1 Avr - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Dim 20 Mai - 13:29

Mais petit à petit leur nombre devenait de plus en plus faible. Les nuées de flèches envoyées par les gobelins archers faisaient de sérieux dégats parmis leurs rangs. Malgrès tout leur tactique et leur maîtrise du combat rapproché fini par l'emporter sur ces immondes créatures, du moins c'est ce qu'ils croyaient. Ils n'étaient plus qu'une dizaine encore debout, et parmis eux 4 ne pouvaient plus se tenir correctment, blessés par des flèches. Theodin leur capitaine chutta sur ses genoux, mais se releva dignement, ne voulant laisser paraître son agonie proche. Mon père était l'un des survivants. Il avait réussi à éviter la plupart des coups, et était juste entaillé à une cuisse. C'est alors que sans un bruit un regroupement d'Hourouk-Haï fît son apparition sur la colline. Leur chef plus que jamais été plein de rage. Les Rohirrims comprirent que c'était la fin. Ils étaient bien trop peu comparé aux Hourouk-Haï. Malgrès tout, sans un mot, d'un simple regard ils se rendirent homage une dernière fois et s'apprétèrent à acceuillir les envoyés du mal comme il se doit.
Pour décourager les hommes, leur chef brandit la tête d'une femme et l'envoya rouler aux piedx de mon père : il s'agissait de ma tante. Mon père leva son épée et se rua sur le chef Hourouk-Haï, suivit des derniers survivants. La bataille fit rage, mais l'issue était inévitable. Ils furent tous tués, tous sauf un, laissé pour mort. C'est ce dernier qui une fois les Hourouk-haï partis croisa une dernière fois le regard de mon père, lui tendant mon pendentif.

Voila ce qui changea ma vie et m'arracha à ma mère, qui après avoir perdu son mari, perdit aussi sa fille. En effet, peu de temps après je quittais la ferme pour me venger de ce mal qui tua mon père, valheureux Rohirrim, et fît de ma mère une âme perdue, loin de celui qu'elle aimait. "

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Lun 21 Mai - 11:14

" Les gens du village qui me connaissaient bien savaient qu'un jour je devrai partir. Il s'étaient tous concertés et avaient décidé de réunir toutes leurs économies, aussi petites soient elles, pour me faire un cadeau d'adieu.
Le jour de mon départ, je ne savais pas encore où je devais me rendre, ni qui je traquais et encore moins ce qui m'attendais, mais ce que je savais en revanche, c'était que je devais partir sans me retourner. Je devais être forte. Je fît mon baluchon, pris quelques rations de viande de sanglier séchée, un peu d'eau et le pendentif de mon père. Je ne voulais pas voir ma mère fodre en larme alors je sorti de la ferme en silence. Mais dehors tout le village m'attendait. Surement le petit Thod, comme on le surnomme, m'avait épié sur ordre des anciens du village. C'est alors que sans un mot, l'ancien arriva avec un arc en sorbier sur lequel était gravé le nom de chaque habitant du village. Nos regards se croisèrent longuement, puis j'entendit ma mère sanglottant derrière moi. Je n'étais malheureusement pas aussi endurcie que ce que j'espérais et lui sauta au cou, l'embrassant tendrement, sorte de promesse de retour... Les gamines du village m'avaient confectionné un bracelet porte bonheur. Ce n'était pas grand chose mais ainsi elles espéraient que je ne perde pas mon âme d'enfant.

Enfin je partis. J'étais effrayée! Où allais-je dormir le soir venu? Je n'avais même pas de tente et mes économies ne permettraient pas de tenir longtemps. De toute manière, je devais apprendre à me servir de mon arc... Je devais savoir utiliser une épée et parer les coups adverses. Un ami de la famille, rodeur de son métier vivit dans le bois de Chet. C'était là que j'allais apprendre les bases du maniement des armes. Les mois défilèrent, m'apportant chaque jour son lot de connaissances. "

(à suivre Very Happy )

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lontharin
Hérault du Gondor
Hérault du Gondor
avatar

Nombre de messages : 300
Localisation : Ennorath
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Dim 8 Juil - 10:24

Oh Baneth Adaneth,
De bruit et de fureur est empli ton passé.

Je ne puis rien faire d'autre que de le venger. Ainsi chaque fois qu'un de ces orques ou gobelin puant tombera criblé de flèches, je crierais le nom de ton père, "Pour Méarthis !".

Je te salue quint fois,
Lontharin "grand-nez" Erynthoniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Jeu 8 Nov - 13:28

Depuis le 21 mai, on attend tjrs la suite !

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Jeu 8 Nov - 14:13

je sais oui .... ça arriv ça arrive, juste un probleme avec mon éditeur Wink

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 296
Age : 43
Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Classe:
Profession:
Confrérie: sans confrérie

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Jeu 8 Nov - 21:15

Razz

_________________
Il est dit que quand ils sont nés,
Point de lit ne leur fut donné!
Ils étaient tellement petits
Qu'une chaussette et capuche avaient suffi!
Comme un sien parent venaient de l'est
S'imposaient Sacha Chossette et capuchette
Derry dol! Gai ho!

Chossette et capuchette
orphelin rodeur, et petite soeur cambrioleuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesamisduvieuxtom.exprimetoi.net
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Mar 1 Avr - 14:41

(je reprends quelquechose que j'avais trop longtemps délaissé ... Wink )


Au début, ce fût très dur, mais je dois bien reconnaitre qu'avec le recul ce fût fort enrichissant. Le rodeur, dont je tairai ici son nom (car même si ce grimoire est conservé dans notre maison de confrérie, je ne voudrait pas qu'en tombant entre de mauvaises mains, ils soit un moyen de porter atteinte aux rodeurs de ces terres) était dur avec moi. Il était déjà vieux à l'époque, et pourtant il conservait une force respectable et une agilité incroyable.
Il m'apprit d'abord le maniement de l'arc et des masses. Tout d'abord sur des pantins en foin, puis plus tard sur des cibles mouvantes, comme des rondin de bois qui se balançaient au bout d'une corde. C'était tout juste si j'arrivais à placer une seule flèche dans le rondin.
Puis voyant que malgrès mes lacunes initiales j'apprenais rapidement, il m'apprit le maniement de deux épées à la fois. Au début, j'étais patraque et j'avais du mal à en tenir une dans chaque main. C'est que c'est lourd pour une jeune femme tout de même. Mais "peu importe" me disait-il, "tu n'es pas une fermière, tu es une chasseuse! Bouges toi le popotin et attaque moi!" . Je compris vite les attaques de base et les parades. Il faut dire que j'avais les fesses rouges car à chaque fois que je ratait mon coup il m'assénait un coup du plat de sa lame, et il n'y allait pas de main morte. Oh ça non..., hihihi, voila que j'en ris à présent. hihi. Oui, je ris car je repense à une anecdote. Une fois, il m'avait défiée en duel du coté des marais du Pays de Bree. Vous voyez? Un peu au sud du bois de Chet. Comme d'habitude il m'avais battu, on peut même dire ridiculisé. Alors étant passablement mauvaise perdante, j'avais fait mine de pleurer et d'être blessée. Et lorsqu'il vint constater ma blessure, je le repoussai en arrière en lui bloquant les jambes et il tomba dans l'eau stagnante. Quand il refis surface, sa tête était couverte d'un crapeau et il était couvert de sangsues de la tête au pied, hihihi. Il jura, de me faire manger de la vipère ... Mais il était brave et me donna un cuissot de biche le soir venu ... *soupir*
Bref, tout ceci n'est pas très important.

Un matin, bien avant l'aube, alors que je dormais encore, il surgit dans ma chambre et me jetta mes habits en cuir sur la figure, en criant : "Allez hop debout!!! Enfiles tes habits, prépares tes flèches et ton arc, prends tes lames et rejoins moi dehors sur le palier." Je fis ce qu'il me dit, gromellant que quand on a un peu de savoir vivre, on ne réveille pas une femme ainsi.... Une fois dehors, sans un mot il m'amena vers l'Ouest. Nous passâmes le grand hêtre, les ruines aux araignées et le fort des brigands, qu'ils m'avait toujours empéché de visiter. Nous arrivâmes sur les coups de 6H du matin aux palissades de Bree. Là, il me présenta aux gardes et leur dit "J'ai confiance en elle, elle vous aidera j'en suis sûr." Puis, se retournant vers moi : "Fais ce qu'ils te diront et reviens saine et sauve c'est toutce que je te demande Sathtrimis. Tu as suivi mon enseignemant du combat et je te crois prête à mener ta première quête aujourd'hui. Files, et rends moi fier de toi." Puis il partit.

Les gardes eurent vite fait de m'expliquer de quoi il retournait, car la surprise et l'heure matinale étaient nos meilleurs atouts. Nous devions attaquer le campement de brigands qui menacent Archet. J'étais surexcitée. Mon premier combat, enfin mon premier vrai combat je veux dire. J'exécutais les ordres du mieux que je pouvais, décochant les flèches aussi vite que mon arc le permettait. Mais à un moment donné, alors que j'étais montée sur un rocher pour avoir une meilleure vue et couvrir une entrée, un archet brigand me visa, et pour éviter la flèche, je dû sauter dans leur campement. J'étais seule. Les gardes arriveraient trop tard pour m'aider. L'un des bandits, plus imposant que les autres, et avec une barbe touffue s'avança vers moi tout en ordonnant aux autres bandits de tenir les gardes hors de l'enceinte principale. il s'agissait surement d'un lieutenant. Il avait une lourde épée à deux mains et sa cape flottait dans le vent. Je compris que j'allais devoir l'affronter en duel. Je sorti mes deux épées. Elles étaient bien moins lourdes, mais beaucoup plus maniables. Mes jambes tremblaient et mes mains suaient, mais je tachais de ne pas montrer combien j'étais terrifiée. Il m'asséna plusieurs coups qui me firent reculer. Je tombais, esquivais, roulais par terre pour éviter sa lame. Il prenait un malin plaisir à s'amuser avec moi, comme un ouargue avec une biche. Dans un dernier effort, je réussi à me relever et à dresser mes lames devant moi évitant ainsi d'être décapitée. Mais la force du bandit était telle que l'impact sur mes lames me propulsa contre le mur derrière moi. J'étais désormais dos au mur et il avançait toujours. Il falait à tout prix que je refasse ce que le rodeur m'avait appris bon sang! Vite, la coup au genou! Il s'agit d'un coup qui sectionne un tendon du genou et empèche l'adversaire de marcher normallement. 2 mètres.... 1 mètre.... voila maintenant!
On entendi un léger glissement, puis un hurlement déchirant. Il était à terre. Son genou saignait abondament, faisant une sorte de liquide visqueux en se mélangeant à la poussière. Il tenta de se relever pour me tuer enfin, mais c'était trop tard. Le temps qu'il se relève j'étais dans son dos, l'arc bandé dans sa direction. Il s'effrondra dans un dernier râle et se fut tout. Mes jambes tremblaient lorsque les gardes m'eurent rejoint, mais j'étais vivante.

Une fois la bataille gagnée, nous rentrèrent à Archet pour boire une bière. C'était imbuvable ! Enfin la première en tout cas.... Après quelques bières, ça passe tout seul. hihi

Enfin, je rentrai vers la cabane du rodeur le soir venu. Quelle journée éprouvante : une quête, un duel contre un bandit redoutable et la découverte de ce qui allait devenir mon breuvage favorit : la bière.
Après avoir raconté mes exploits au rodeur, je reçu un bien inestimable : une cape verte et noire qui me protégeait du vent et me permettait de tirer plus précisement. J'étais récompensé pour mes exploits. J'étais reconnu en tant que chasseuse! Alors bien sûr, j'avais encore beaucoup de progères à faire, mais j'étais fière de moi! J'étais enfin une chasseuse et j'étais capable de me débrouiller toute seule.

Les mois s'enchainèrent, je rendais des services à Archet, je parfaisais mon apprentissage avec le rodeur, je me balladais dans les environs. Bref, la vie d'un chasseur en somme.

Hum, j'ai beaucoup parlé, laissez moi le temps de me servir une bière avant de continuer.

(à suivre Smile )

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Mar 1 Avr - 15:01

(mise à jour à 17H )

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Mar 1 Avr - 15:32

Permets que je t'accompagne ! Ecouter donne soif également !

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathtrimis
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 4316
Age : 33
Localisation : Chez Glorilin / Toulouse
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Chasseur
Profession: Arctier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Mer 2 Avr - 8:05

Mais avec plaisir!!

Sathtrimis et Thorguiln descendirent tous deux à la cave et remontèrent avec un tonnelet ....

Voila, tiens Thorguiln tant que tu tiens le tonnelet, fais le service et trinquons avant que je reprenne !!

_________________
Sathtrimis & Glorilin
Amis du vieux Tom Bombadil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helrig
Ecraseur de gobelins
Ecraseur de gobelins
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/03/2009

Feuille de personnage
Classe: Capitaine
Profession: Fourbisseur
Confrérie:

MessageSujet: Re: Sathtrimis   Jeu 30 Avr - 13:06

En effet ton chemin fut sinueux jusqu'à la maîtrise de ton art, mais ne dit-on pas qu'il faut souffrir pour être beau ?

Il me semble avoir entendu conter les exploits de ton père Méarthis lorsque je commençais mon service dans l'armée de Théoden. Un grand héros qui a donné naissance à une grande héroïne ! Je suis encore plus fier de mon chef dorénavant !

Que ma lame te soit utile Sathtrimis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sathtrimis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sathtrimis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sathtrimis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lord Of The Rings Online :: Les Enfants de la Vieille Forêt... :: Le cercle fermé...-
Sauter vers: