AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cantha, Elona, et la cité libre de l'Arche du lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thorguiln
Fol Ami de Tom
Fol Ami de Tom
avatar

Nombre de messages : 6965
Localisation : Quelquepart entre Thorin's Hall et Neigebronne.
Date d'inscription : 10/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Gardien
Profession: Armurier
Confrérie: Amis du Vieux Tom

MessageSujet: Cantha, Elona, et la cité libre de l'Arche du lion   Mer 28 Nov - 15:49


Ce que nous savons des terres au-delà de la mer, nous le tenons des réfugiés, des soldats égarés, et des voyageurs désespérés. Elles se sont inclinées, telle que l'histoire doit être, contre la lame d'une épée.
— Decimus l'Historien


L'histoire de Cantha et d'Elona, telle que nous la connaissons, prend fin au moment où Orr a été libéré des eaux. Le peu de contacts avec ces nations ont été faits par le nord de la Tyrie; les morts-vivants et le bouleversement dans le Désert de Cristal ont rendu les nouvelles rares et difficiles à obtenir.

Cantha

En l'an 1127 ApE, l'Empereur Usoku, successeur de Kisu, prit une décision stricte pour sa nation. Il promulgua l'armée canthienne, dépensant des millions d'or pour armer ses troupes, et balayer la campagne. Il battu les Luxons et les Kurzicks, intégrant les personnes disparates dans sa nation. Usoku unifia Cantha sous une bannière de forte identité nationale et commença de chasser les non-humains. Son régime était mené d'une poigne de fer, tyrannique, et féroce. Ces Canthiens, qui n'étaient pas en accord avec les dictats de l'empereur n'ont eu que d'autre choix que de quitter leur habitat, cherchant un refuge et un sanctuaire en Tyrie et à Elona.

En conséquence, Cantha est devenu isolationniste. Une fois Orr remontée du fond de l'océan, ces tendances ont été renforcées par une incapacité à naviguer sur les mers de l'ouest. N'importe quel navire qui s'aventurait près du Détroit de Malchor a été coulé par les bateaux noirs, puis dragué au fond de l'océan par le dragon orrien et asservi. Ainsi, complètement coupé de la Tyrie, Cantha disparut totalement. Les voyageurs, les réfugiés, et même les agents Xunlai résident avec les Tyriens, et rien n'est entendu au sujet de Cantha.

Des marins sporadiques ont échoué sur la côte sud de la Jungle de Maguuma, mais c'est là la seule preuve que Cantha existe toujours malgré le cataclysme qui l'a coupé de la Tyrie. On ne peut que supposer que Cantha est dirigé par les successeurs d'Usoku et qu'ils continuent leur emprise de dictature et d'isolationnisme, et que Cantha est à la merci de la poigne de fer de l'empereur, comme toujours.

Elona

Pendant des années après la défaite de Varesh Ossa et la chute d'Abaddon, Elona fut en paix. L'Ordre des Lanciers du Soleil s'étendit au travers des trois continents, tentant de répondre à leurs fins anciennes. Mais la paix qu'ils ont apportée n'a pas duré. Dans leur entreprise de mettre fin à la menace de Varesh Ossa et de stopper la tentative d'évasion d'Abaddon de la prison des Dieux, les Lanciers du Soleil ont libéré l'architecte de leur propre destruction - un monstre qui amena l'âge sombre suivant.

Le nom de ce monstre était Palawa Joko. Durant les soixante ans de l'ascension de Kormir en tant que déesse, Palawa Joko recouvra son ancienne puissance et marcha avec une nouvelle armée de momies, de zombies, et d'autres morts-vivants hors du Désert de Cristal pour combattre Vabbi. Pour asseoir sa domination, Palawa barra et détourna la rivière Elon, causant la famine et la sécheresse dans les provinces nordiques d'Elona, et créant une zone verte en plein centre du Désert de Cristal. Dans cette région, Palawa Joko établit le siège de son nouveau royaume.

L'horrible famine causée par le détournement de la rivière eut pour conséquence des rébellions généralisées au sein du peuple de Vabbi et des Kournans du nord. Palawa Joko a ensuite constaté qu'il était facile de briser le dos de la résistance élonienne. Vabbi reconnut sa force pour sa survie, et Kourna et Istan devinrent des états vassaux.

Le prix de Palawa pour la bienveillance était le tribut, la loyauté forcée, et ceux qui portent le nom d'Ossa. Périodiquement, quelques descendants ont été trouvés, se cachant dans les collines d'Elona - et tous ont été soumis aux règles du mort-vivant. A partir des descendants de son ancien ennemi, Palawa créa une armée vivante pour compléter celle morte-vivante, révélant dans l'ironie que les vies des enfants d'Ossa - et leurs fidélités - lui appartiendront toujours.

Palawa prit également beaucoup de plaisir à la destruction de ses plus grands ennemis : les Lanciers du Soleil. Brisés, leurs bastions détruits, leurs membres éparpillés aux quatre coins du continent, ils ne représentaient plus rien de fort en Elona. Finalement, la plupart de la population a oublié l'Ordre et ses actes héroïques. Les quelques Lanciers du Soleil qui ont survécu ont transmis les enseignements de l'Ordre, en se basant sur des principes dont ils ne se rappelaient à peine. Ils devinrent des guerriers errants, mystiques et philosophes dans un monde qui a choisi d'oublier leur présence.

Tous, sauf quelques-uns. Certains Lanciers, séduits par les offres de rang militaire et de pouvoir de la part de Palawa Joko, ont abandonné leurs voeux. Ces traîtres de l'Ordre ont reçu le commandement d'une armée de Palawa ou la permission de travailler seuls contre ceux qui ont méprisés Elona. Chacun d'entre eux, converti personnellement par Palawa, a reçu l'emprise sur la mort et a été envoyé chasser et détruire leurs anciens collègues Lanciers du Soleil et de les traduire devant leur seigneur afin de les entraîner dans leur cause impie. Ces chevaliers, appelés Croissant-Rouge Mordant, sont devenus une présence sombre dans les terres ensoleillées de la Tyrie.

L'Arche du lion

Lorsque les eaux qui ont inondé l'Arche du lion après qu'Orr remonte à la surface, aient commencé à reculer, les ruines de cette cité majestueuse devinrent un repaire de pirates. Les navires chassés de la chaîne d'îles orrienne par l'arrivée des morts-vivants ont trouvé refuge dans les ruines de l'Arche du lion et y ont créé une ville neutre ouverte à toutes les races, et gérée à la manière des corsaires.

Les Iles Antagonistes ont été inondées en même temps, et les temples détruits. Les prêtres de Balthazar se sont dispersés pendant un moment, avant de retrouver leur chemin vers l'Arche du lion, après que la marée ait reculée. Ils prétendent qu'ils ont été appelés là par Balthazar, et le dieu a bel et bien ouvert un portail massif au sein de la ville et qui mène vers les Brumes où une grande bataille entre les mondes se déroule, pour sa faveur. Avec la chute des Iles Antagonistes, l'Arche du lion est devenue un point central pour les guildes du monde entier et qui mène vers le Hall des Héros.

_________________
Un troll sinon rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cantha, Elona, et la cité libre de l'Arche du lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cantha, Elona, et la cité libre de l'Arche du lion
» [Libre] La cité de pierre
» Obama en chute libre ...
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Guild Wars 2 :: Background :: Les races-
Sauter vers: